à ma mère Paulette,
qui est partie avec ses poupées de chiffon sur les chemins étoilés de l'hiver...
et à ma fille Alice,
qui a des fleurs d'étoiles dans les yeux...

lundi 2 février 2015

lila n° 277

Lila s'en va ...
c'est comme le début d'une chanson...

En tout cas,
 c'est une nouvelle histoire qui commence.








2 commentaires:

  1. Podziwiam , każda Twoja lalka ma swoją własną osobowość.
    Pozdrawiam

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...